27.2.15

Pouding aux pommes

Ce dessert est juste trop bon, trop simple et trop rapide à réaliser. Je l'ai fait pour mes invités la semaine dernière et le plat s'est vidé totalement à la fin du souper, yeah! Dans ce temps la, ça veut tout dire! Une pâte bien basique des plus simples à réaliser, on verse ensuite un sirop sucré sur le dessus et on laisse la magie opérer au four. Miam! C'est vraiment très bon, réchauffé quelques secondes au micro-ondes, on se régale vraiment. J'ai déniché cette jolie recette chez Nance.
Pâte

½ tasse de lait
1 tasse de pomme (en cubes ici)
1 tasse de farine
¼ c. à thé de sel
¼ tasse de cassonade
2 c. à soupe de beurre
2 c. à thé de poudre à pâte

Sirop

1 tasse d'eau, chaude
1 tasse de cassonade
1 c. à soupe de beurre

Mélanger tous les ingrédients de la première partie (pâte) dans un plat allant au four non graissé. Faire la préparation de la deuxième partie et verser sur le dessus de la préparation #1 qui est dans le plat. Cuire au four durant 35 minutes à 350°F (180 C).

Imprimer la recette

24.2.15

Pain blanc (sans pétrissage)

Quand mon magazine Ricardo est arrivé par la poste l'autre fois et qu'en page couverture il y avait une magnifique miche de pain, la première chose que j'ai faite est d'aller voir la recette (ou plutôt aller voir le dossier sur le pain). Wow, quelle découverte, un pain sans pétrissage tellement, mais TELLEMENT trop facile à faire! En plus, il n'y en a pas qu'un que nous pouvons réaliser il y en a plusieurs mais j'ai choisi d'y aller avec ce que j'avais de disponible ici à la maison. Je voulais faire celui aux grains entiers, mais il me manquait pas mal de graines donc je me le suis laissé pour une autre fois. En bref, si vous voulez réaliser un pain sans trop d'effort, à la croûte craquante et à la mie moelleuse, celui-ci est à faire et refaire absolument!
3 ½ tasses de farine tout usage non blanchie
1 ½ c. à thé de sel 
½ c. à thé de levure instantanée
1 ¾ tasse d’eau froide 

Enrobage

1/3 tasse de farine de blé entier

Préparation

Pain

Dans une grande casserole, mélanger la farine, le sel et la levure. Ajouter l’eau. Mélanger à l’aide d’une fourchette jusqu’à ce que la farine soit entièrement humidifiée, mais sans que la pâte soit complètement homogène. Couvrir et laisser reposer 8 à 12 heures ou toute une nuit à la température ambiante. 

Enrobage

Dans un grand bol, déposer la farine de blé entier. Réserver. Avec les mains, à même la casserole, faire dégonfler la pâte en la pliant sur elle-même à environ 6 reprises ou jusqu’à ce qu’elle ait une texture homogène. Déposer la pâte dans le bol avec la farine de blé entier et bien enrober toute la surface de ce mélange. Couvrir et laisser reposer environ 45 minutes à la température ambiante ou jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.

Pendant ce temps, placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 225 °C (450 °F). Placer une cocotte ou une casserole allant au four d’une capacité d’environ 3 litres (12 tasses), avec son couvercle (non en verre), et laisser chauffer environ 30 minutes. Retirer le couvercle de la cocotte. Laisser tomber le pain fariné au centre de la cocotte. Couvrir et cuire 30 minutes.

Retirer le couvercle et poursuivre la cuisson 30 minutes (ici j'ai laissé 20 min seulement sans le couvercle car le dessous du pain était entrain de brûler. La prochaine fois je regarderai même à 15 minutes car mon four chauffe très fort). Laisser tiédir le pain sur une grille ou dans la cocotte. Retirer le surplus de farine.

Imprimer la recette 

20.2.15

Filets de poulet panés miel-Dijon

J'avais testé cette recette de filets de poulet l'an passé et elle avait été ma favorite....jusqu’à ce que je découvre celle-ci. Ce qui lui confère un goût totalement différent c'est le premier mélange auquel on fera tremper nos filet de poulet, moutarde, miel et beurre. Miam! Ce sont réellement ces 3 ingrédients qui viennent "puncher" la recette. Ils sont tout aussi tendres à l'intérieur et croustillants à l'extérieur , tout comme l'autre recette que je vous avais présentée. Mais celle-ci demeure ma favorite!! J'accompagne toujours ceux-ci d'une mayo (moitié yogourt grec, moitié mayo) au miel (au goût) et mes enfants en redemandent sans cesse et mon mari espère qu'il lui en restera pour ses lunchs. J'ai déniché cette petite merveille juste ici.


1 tasse de chapelure panko 
1/4 cuillère à café de poudre d'ail 
1/4 cuillère à café de paprika 
1 cuillère à café de sel 
1/2 cuillère à café de poivre noir moulu 
3 cuillères à soupe de beurre fondu 
1/4 tasse de moutarde de Dijon 
1 c. à soupe de miel
2-3 poitrines de poulet désossés, coupées verticalement en bandes

Préchauffer le four à 400 degrés F (200 C). Tapisser une plaque à pâtisserie de papier d'aluminium ou un tapis de cuisson en silicone; mettre de côté.
 
Dans un grand bol, mélanger la chapelure, la poudre d'ail, le paprika, le sel et le poivre; mettre de côté. Dans un petit bol, fouetter ensemble le beurre fondu, la moutarde de Dijon et le miel. Travailler en lots, tremper les lanières de poulet dans le mélange de moutarde, puis tremper dans la chapelure panko en pressant pour bien enrober.

Placez les lanières de poulet panées sur la plaque préparée. Placez au four et cuire jusqu'à coloration dorée et croustillante, environ 25-30 minutes. Servir immédiatement.

Imprimer la recette  

17.2.15

Mousse au chocolat, framboises et pistaches

Mon mari me gâte chaque année le jour de la St-Valentin (les autres jours aussi, mais particulièrement à la St-Valentin ou j'ai droit à un 3 services cuisinés avec amour!!). Donc après le velouté de carottes, le risotto d'orge au thon, tomates séchées et câpres il restait cette jolie mousse des plus gourmande (d'ailleurs, c'est la seule recette que je peux vous présenter sur les 3 cuisinés, car les 2 autres n'ont pas été prises en photo).

Donc voici pour une des premières fois une recette que je n'ai pas du tout cuisiné, mais que j'ai dévorée à la petite cuillère tellement c'était à tomber. Rien de bien compliqué selon mon homme, mais il a tenu à spécifier qu'il a fait seulement une demie recette de mousse à la framboise, car autrement la quantité de celle-ci aurait été trop importante par rapport à la mousse au chocolat (qu'il a fait tel qu'indiqué ci-dessous). Si vous avez envie d'un dessert pour vos invités, n'hésitez pas à faire celui-ci, vous aurez au minimum 6 petites verrines bien gourmandes et totalement décadentes. La recette provient de Recettes du Québec.


Mousse à la framboise :

680 g framboise fraîches
1 tasse sucre blanc
500 ml crème 35%
4 oeufs (blancs et jaunes séparés)
2 sachets gélatine (suivre instructions sur l'emballage)
Pistaches écalées non salées

Mousse au chocolat :

8 carrés de chocolat Baker mi-sucré
4 jaunes d'oeufs
6 c. à soupe beurre

Mousse à la framboise :

Séparer les blancs des jaunes d'oeufs. Réserver. Fouetter la crème. Réfrigérer. Dans une casserole, réduire les framboises en purée. À feu moyen-doux, faire chauffer la purée de framboises et ajouter le sucre, les jaunes d'oeufs et la gélatine. Laisser le mélange refroidir une fois le tout lié. Pendant ce temps, monter les blancs d'oeufs en neige. Une fois l'appareil aux framboises refroidi, l'ajouter à la crème fouettée. Ajouter ensuite les blancs d'oeufs montés en neige. Réfrigérer.

Mousse au chocolat :

Faire fondre le chocolat au bain-marie avec le beurre. Laisser reposer un peu. Ajouter les jaunes d'oeufs au fouet. Refroidir. Battre les blancs d'oeufs en neige et les ajouter au chocolat refroidi.

Montage des mousses :

Hacher les pistaches. Étager les mousses en commençant par la mousse à la framboise suivie de la mousse au chocolat, des pistaches et terminer avec un autre étage de mousse à la framboise. Un étage de framboises fraîches peut aussi être ajouté. Décorer avec des framboises fraîches.

 Imprimer la recette

13.2.15

Lasagne de tortillas (végé)

J'avais envie d'essayer une lasagne de tortillas depuis longtemps et j'avais la recette toute prête devant mes yeux depuis genre 1 mois, celle-ci contenait du bœuf haché. Lundi, l'envie de viande ne me tentait tellement pas que je ne me sentais pas capable de faire la version prévue (oui, oui, c'était à ce point la...ce doit être un truc de femme enceinte et de fin de grossesse ah ah!) donc je me suis mise à la recherche d'une version sans viande. J'ai trouvé mon bonheur dans la cuisine de Full Vedge et le jour même voilà que celle-ci était réalisée dans ma cuisine. Ce fut vraiment excellent (bon OK, les 3 enfants n'ont pas été unanimes sur ce sujet, seulement 2 sur 3) mais mon mari et moi avons vraiment aimé au point de manger ce qui restait dans l'assiette des petits (on ne jette pas les restes aussi minimes soient-ils hein!). En bref, c'est facile, rapide et on a tous ses ingrédients dans le garde-manger donc c'est parfait. C'est à essayer, miam! Vous pouvez varier les légumineuses et les légumes à votre guise.
6 grandes tortillas 
1 tasse de tomates broyées (en conserve) + 2-3 c. à soupe pour le dernier étage (la prochaine fois j'utiliserai de la salsa)
1½ tasse de haricots rouges, rincés et égouttés 
1 poivron rouge, haché
2 oignons verts, haché 
1½ tasse de maïs en grains  (1 tasse ici ont suffit)
1 c. à thé de poudre de chili
Sel et poivre 
1 contenant de fromage à la crème tartinable
3 tasses de fromage Monterey Jack (ici cheddar)

Dans un bol, mélanger ensemble 1 tasse de tomates broyées, les haricots rouges, le poivron, les oignons verts, le maïs, la poudre de chili, le sel et le poivre. Réserver.

Sur une plaque à cuisson, om superpose les tortillas en ajoutant dessus la garniture dans cet ordre :


Première tortilla : étendre ⅓ du mélange de légumes et de haricots avec ½ tasse de fromage.
Deuxième tortilla : tartiner de fromage à la crème.

Troisième tortilla : étendre ⅓ du mélange de légumes et de haricots avec ½ tasse de fromage.

Quatrième tortilla : tartiner de fromage à la crème.

Cinquième tortilla : étendre ⅓ du mélange de légumes et de haricots avec ½ tasse de fromage.

Sixième tortilla : Napper de tomates broyées (2-3 c. à soupe) et garnir du fromage restant.

Cuire au four à 350 °F pendant 35-40 minutes.

9.2.15

Gâteau marbré au Nutella

Comme chaque année, je souligne l'anniversaire de ma choupinette outre-Atlantique avec une jolie recette de son répertoire. J'avais envie de tester plusieurs de ses recettes, autant sucrées que salées mais finalement mon choix c'est arrêté sur celle-ci, car, en cette fin de grossesse, mes envies se portent plus sur du sucré que sur du salé (et j'ai toujours faim, est-ce normal?!) ;-)

J'ai utilisé un petit moule à pain en silicone pour le faire cuire, car la dimension du moule à pain traditionnel en métal était trop grosse pour la quantité de pâte que j'avais et ça n'aurait pas marché. Surveiller bien la cuisson afin que votre petit gâteau gourmand ne brûle pas trop sur les côtés. Pour ce qui est du reste, un vrai régal...évidemment, avec une petite touche de Nutella, je ne pouvais pas me tromper!

Encore un super de bel anniversaire ma choupette, passe une très belle journée!
Pour un moule de 13x22cm :
  
2 oeufs 
150g (3/4 tasse) de beurre ramolli 
180g ( 1 1/3 tasse) de farine 
150g (2/3 tasse) de sucre (1/2 tasse aurait été suffisant aussi, le Nutella étant sucré)
1 sachet de levure (2 c. à thé poudre à pâte)
2 cuillères à soupe de Nutella 

Préchauffer le four à 180°C. Faire ramollir le Nutella au bain-marie (ici au micro-ondes). Dans un bol, mélanger le beurre ramolli avec le sucre. Incorporer progressivement les oeufs un à un. Ajouter la farine tamisée et la levure chimique. Mélanger délicatement jusqu'à obtention d'une pâte homogène.

Séparer la préparation en 2 et ajouter le Nutella dans l'une d'elles. Verser dans un moule à cake beurré et fariné en alternant les 2 préparations (petits tas de chaque pour moi). Enfourner pour 35 à 40 minutes (vérifier la cuisson avec la lame d'un couteau qui doit ressortir propre). Laisser refroidir à température ambiante et démouler.

6.2.15

Chili au quinoa

Un bon chili végé et relevé juste ce qu'il faut il n'y a rien de meilleur et autant réconfortant par les températures froides que nous avons ces jours-ci. C'est celui-ci déniché chez Gabrielle que j'ai choisi de réaliser pour nos amis qui sont venus nous rendre visite le week-end dernier. Comme j'ai finalement pu trouver le piment chipotle en sauce adobo (que je recherchais tant depuis des lunes - chez IGA dans le coin des tacos, fajitas et autres petites boîtes jaunes...) j'ai pu découvrir toute la magie que celui-ci confère à un plat. Ça punch une recette en titi, laissez-moi vous le dire, ça a l'odeur un peu de fumé, bref, ça change totalement un plat.

Nous nous sommes drôlement régalés avec ce bon plat et je ne vois vraiment pas l'utilité désormais de mettre de la viande dans mon chili. Le quinoa et les légumineuses font la "job" amplement! Ce fut un vrai régal et il me tarde de remettre cette jolie recette au menu une seconde fois un jour prochain.


1/2 c. à table d'huile d'olive 
Un petit oignon, haché finement (mis un oignon rouge) 
Une gousse d'ail, hachée finement 
1 c. à table de poudre de chili 
1 c. à thé de cumin moulu 
1/2 c. à thé de cacao 
1/2 c. à thé de paprika fumé 
1/4 c. à thé de poivre de cayenne 
Une conserve de tomates en dés 
Une tasse de quinoa, cuit 
Une tasse de bouillon de légumes 
1 c. à thé de purée de chipotle en sauce adobo 
Deux tasses de haricots noires, cuits 
1 1/2 tasses de haricots rouges, cuits 
Une petite conserve de maïs en grains (mis un 500ml de maïs congelé) 
Le jus d'une lime

Garnitures
  
Cheddar râpé 
Crème sure 
Avocats en dés 
Oignon rouge en petits dés 
Chips de maïs
  
Dans un grand chaudron, à feu moyen, y faire chauffer l'huile. Y faire sauter l'oignon quelques minutes. Y ajouter l'ail et cuire une minute. Ajouter la poudre de chili, le cumin, le cacao, le paprika et la cayenne. Cuire pour une minute. Ajouter les tomates en dés, le quinoa, le bouillon, les chipotles, les haricots et le maïs. Amener à ébullition puis réduire le feu. Mijoter pour 30 minutes, en brassant de temps en temps. Ajouter le jus de lime. Assaisonner au goût. Servir avec les garnitures au choix.

Imprimer la recette

3.2.15

Tartelettes crues au pouding au chocolat

Les desserts crus sont de plus en plus connus pour leurs bienfaits nutritionnels et j'ai voulu tenter d'en essayer un dans ma cuisine pour mes invités le week-end dernier. Je n'étais pas convaincu du tout du goût de celles-ci quand je les ai réalisées, car séparément il n'y avait que la croûte qui me plaisait, je trouvais que le pouding goûtait à un avocat au chocolat...mais tout ça, c'était à cause que je venais de le réaliser et qu'il n'avait pas eu le temps de faire un tour au réfrigérateur.

De plus, la croûte à tartelette ne tenait pas malgré le 1h de réfrigération dans les moules à muffins, elle s'est complètement défait et j'ai du tout reformer à la main, avoir su j'aurais tout fait à la main dès le premier coup. Mais bon, malgré ce léger pépin et toute cette introduction pour vous dire que ce fût franchement excellent et que nous nous sommes tous vraiment régalés et que 6 tartelettes ce ne fut vraiment pas assez! J'ai déniché cette recette chez Marilou.

Pour 6 tartelettes

Pour la croûte

1/2 tasse d’amandes
1/2 tasse de noix de cajou
2 c. à soupe d’huile de coco
1 c. à soupe de sirop d’érable
1/2 c. à thé d’extrait de vanille
Une pincée de sel

Pour le pouding

1 gros avocat bien mûr
1 c. à thé d’extrait de vanille
1 c. à soupe de cacao
2 c. à soupe de sirop d’érable
1 c. à soupe de miel

Commencer par réaliser la croûte. Au robot culinaire, réduire les amandes et les noix de cajou en poudre. Ajouter le reste des ingrédients « pour la croûte » puis mélanger jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte un peu friable, mais qui se tient bien. Presser le mélange dans des moules à muffins ou à tartelettes afin de créer des formes de petits bols. Laisser refroidir complètement au réfrigérateur pendant environ 1 heure.

À l’aide d’un pied-mélangeur, mélanger tous les ingrédients « pour le pouding » jusqu’à l’obtention d’une texture très lisse et crémeuse. Au besoin, ajouter un peu d’eau. Une fois les tartelettes durcies, démouler puis garnir de pouding.

Imprimer la recette