30.12.14

Terrine chocolat et pruneaux

Voici la dernière recette de l'année et celle donc pour le réveillon du jour de l'An (qui n'est toujours pas mangé!) une terrine au chocolat noir, aux pruneaux, aux noisettes et rempli de biscuits amaretti qu'on écrase grossièrement. Comme je n'ai pas pu y goûter beaucoup encore, je me suis quand même coupé une  petite pointe pour venir vous en parler...non, mais! J'ai bien apprécié cette terrine au goût riche en chocolat, le tout relevé agréablement par le zeste d'orange et par les biscuits amaretti. C'est vraiment excellent et j'ai hâte que mes invités la goûtent au réveillon demain! J'ai décoré de cacao et de noisettes rôties au four hachées grossièrement. Cette recette provient de Josée Di Stasio.

Sur ces mots, je vous souhaite un beau réveillon en famille et une superbe année 2015 remplie de beaux moments magiques entourés de vos proches. Bonne année à tous!

1/2 tasse de crème 35%
14 oz de chocolat à 70 % de cacao haché
1/2 tasse de beurre non salé
3 tasses de biscuits amaretti* ou ginger snap, écrasés grossièrement
1 tasse de pruneaux séchés hachés grossièrement
3/4 tasse de noisettes ou d’amandes mondées, rôties, hachées grossièrement

Parfum, au choix

 Zeste de 3 oranges finement râpé
1/2 c. à thé de cannelle
1/4 tasse de Cointreau

Garnitures, au choix

Pistaches hachées ou amandes concassées et chocolat fondu
Cacao

Couvrir de papier parchemin (en croisant deux bandes) ou de pellicule plastique un moule à terrine ou à pain de 4 X 8 po (10 X 20 cm) ou deux moules de 3 X 6 po (8 X 15 cm).

Si les pruneaux ne sont pas moelleux, les faire tremper dans l’alcool quelques heures avant de les hacher.
Dans une petite casserole (ou un bain-marie), chauffer à feu très doux la crème et le chocolat. Ajouter le beurre et faire fondre en brassant. Incorporer le reste des ingrédients et le parfum choisi. Mélanger.

Verser la préparation dans le moule et l’égaliser avec une spatule ou en frappant le moule contre la surface de travail. Laisser prendre à la température ambiante. Démouler et couvrir de la garniture choisie, au goût. Réfrigérer plusieurs heures. Laisser tempérer quelques minutes avant de couper en tranches ou en carrés. Servir bien frais.

Garniture

Badigeonner le dessus de la terrine de chocolat fondu et parsemer de noix concassées. On peut également garnir de cacao que l’on saupoudre à l’aide d’un tamis.

Note

* Biscuits amaretti : On trouve les biscuits amaretti dans les épiceries italiennes ou dans la section des produits importés de certaines grandes épiceries.

Imprimer la recette

23.12.14

Truffes au Toblerone

Ces truffes ne sont que pur bonheur, du vrai bonbon en bouche! Elles sont fondantes à souhait et chocolatées comme nous les aimons tant. Elles feront partie de mes boîtes cadeaux pour remettre à Noël (celles-ci sont pleines désormais!). Une jolie recette dénichée dans la cuisine de 3 fois par jour que je vous recommande vivement tellement elles sont simples à réaliser!

À tous, passer un très joyeux Noël avec vos proches et à la semaine prochaine pour découvrir le futur dessert du jour de l'An! :-)
400 g de chocolat Toblerone
5 c. à soupe de beurre
1/2 tasse de crème 15 % ou 35 % (ici 15%)
Une pincée de sel
3/4 de tasse de noisettes

Dans un bain-marie, faire fondre le chocolat, la crème et le beurre. Ajouter une pincée de sel, verser au fond d'un plat, puis réfrigérer pendant 2 heures (j'ai fait congeler 2 h plus ou moins plutôt). Pendant ce temps, réduire les noisettes en poudre au robot culinaire (je les ai mis au four avant de les réduire en poudre afin de faire ressortir leur arôme, environ 10 min). Réserver dans une assiette. Former des truffes d'environ 1 cuillère à soupe (j'ai utilisé une cuillère à melon, ensuite j'ai terminé de les rouler dans mes mains), puis rouler dans les noisettes. Remettre au réfrigérateur pendant 1 heure et déguster.

Imprimer la recette

19.12.14

Truffes noix de coco et dattes

De bonnes petites truffes, j'ai pris l'habitude d'en faire chaque année pour les insérer dans mes boîtes gourmandes. Celles-ci sont tout simplement divines: un mélange d'amandes, de noix de coco et de dattes, tout ça passé au robot, on forme de petites boules, on réfrigère et on roule dans du chocolat noir fondu. Facile hein?! Facile, délicieux et fondant! Elles nous ont plu à un tel point qu'il a été difficile d'en insérer dans les boîtes gourmandes, c'est tout dire!! J'ai chipé cette jolie recette juste ici.


2/3 tasse amandes (ici 2/3 tasse poudre d'amandes)
30 dattes dénoyautées
1/2 tasse de flocons de noix de coco non sucré
2 cuillères à soupe de cacao non sucré
1 cuillère à soupe d'huile de noix de coco (ici beurre à température ambiante)
1/8 c. à thé sel
2 oz chocolat mi-amer (ici chocolat noir et en plus grande quantité que celle indiquée), haché 

Placer les amandes dans un robot culinaire; activer jusqu'à ce que finement moulu. Ajouter les dates; activer jusqu'à ce que finement moulu. Ajouter la noix de coco et les 4 ingrédients suivants. 

Mélanger jusqu'à ce que tout soit combiné. Prendre environ 2 cuillères à café du mélange d'amandes et dattes avec une cuillère, et rouler en boule. Répétez la procédure avec le reste du mélange. Placer les truffes sur une plaque tapissée de papier parchemin; réfrigérer 1 heure.

Mettre le chocolat dans un bol au micro-ondes et faire fondre 1 minute environ ou jusqu'à ce que fondu, en remuant toutes les 20 secondes. Ajouter les truffes une à la fois, en remuant délicatement pour bien enrober. Remettre les truffes sur la plaque et réfrigérer jusqu'à ce que le chocolat ait durci.

16.12.14

Biscuits moelleux au chocolat blanc et aux canneberges

Des biscuits maison pour mes 3 cocos c'est toujours un must à avoir dans la jarre à biscuits! Souvent ce sont ceux aux brisures de chocolat qui reviennent en autant de versions possibles. Ici j'ai eu envie de changer un peu, de ressortir mes petites baies rouges et d'incorporer de bonnes pépites de chocolat blanc. Ces biscuits ont passé le test haut la main. Ils sont ultras moelleux et partent à la vitesse de l'éclair. Ils sont bien moins gras que d'autres versions connues, car on coupe de moitié la quantité de beurre en la remplaçant par 1 banane ou de la compote de pommes (moi de la compote et ça ne goûte pas). J'ai trouvé cette jolie recette dans la cuisine d'Isabelle qui, elle, l'a trouvée sur le site d'Alex et Gen.
1/2 tasse de beurre à température ambiante
1/2 tasse de sucre
1/2 tasse de cassonade légèrement tassée
1 banane écrasée à la fourchette OU 1/2 tasse de compote de pommes non sucrée
2 oeufs
1 c. à thé de vanille
2 tasses de farine de blé entier (ici farine tout usage)
1 c. à thé de bicarbonate de sodium
1 c. à thé de cannelle moulue
3/4 tasse de pépites de chocolat blanc
3/4 tasse de canneberges séchées

Préchauffer le four à 180C (350F). Placer la grille au centre du four.  Dans un grand bol, fouetter à la mixette ou au batteur le beurre, le sucre et la cassonade quelques minutes pour obtenir un mélange crémeux.

Ajouter la banane ou la compote, les œufs et la vanille. Fouetter pour bien incorporer les ingrédients. Dans un autre bol, mélanger la farine, le bicarbonate et la cannelle. Verser dans les ingrédients humides et mélanger à basse vitesse.

À l’aide d’une spatule de caoutchouc, incorporer le chocolat et les canneberges. Diviser la pâte en 32 portions (environ 1 c. à soupe par biscuit - je prends une petite cuillère à crème glacée ainsi j'obtiens des biscuits de même taille). Répartir sur deux plaques à biscuit recouvertes de papier parchemin.

Cuire 10 minutes ou jusqu’à ce que le contour des biscuits soit doré, mais que le centre soit encore mou. Laisser tiédir avant de déguster. Se conserve 1 semaine à la température ambiante ou 2 mois au congélateur.

Imprimer la recette

12.12.14

Fondants magique au chocolat

Pour remettre dans mes boîtes cadeau cette année, outre le sucre à la crème, je voulais y inclure une autre douceur pour dent sucrée, le fondant (ou fudge). Ma mère m'a donc donné sa recette d'un vieux dépliant d'Eagle Brand et qu'elle réalise elle-même depuis fort longtemps. C'est le meilleur, quant à moi et il est fort simple, évidemment, chocolaté à souhait et bien fondant en bouche. Il se réalise en quelques minutes et on le conserve au réfrigérateur, pour soi, pour notre famille, ou on l'offre, pourquoi pas?! Je n'ai pas terminé mes boîtes cadeau encore, c'est une histoire à suivre...
1 pqt (350 g) pépites de chocolat mi-sucré ou 1 1/2 tasse
1 boîte eagle brand (lait condensé sucré)
1 1/4 tasse sucre à glacer
1 c. à thé extrait de vanille
1 tasse noix hachées au choix (moi noix de grenoble)

Au bain-marie, faire fondre le chocolat doucement. Une fois fondu, ajouter le lait condensé sucré (eagle brand), le sucre à glacer, l'extrait de vanille puis les noix. Mélanger et verser dans un plat 8 x 8 (je recouvre le plat de papier parchemin pour faciliter le découpage, ensuite, on retire le papier, et on découpe!). Laisser prendre au réfrigérateur 2 h. Conserver au réfrigérateur.

Imprimer la recette

9.12.14

Le véritable sucre à la crème Laura Secord

J'aime je suis folle du sucre à la crème et mes enfants aussi, ça tombe bien! Par contre, j'en réalise trop peu souvent par peur de le manquer, pas assez fouetté c'est du caramel à tartiner, trop fouetté il s’effrite, et on dirais que je n'ai jamais la chance de mon bord. Sauf ici, je me devais d'avoir la chance qui me souriait car j'en faisait un énorme plat 9 x 13 (grosseur d'un plat à lasagne) et que c'était pour offrir pendant le temps des fêtes en boîte cadeau donc il fallait que ça marche! Et ça a marché! Il est crémeux, fondant et juste parfait comme je l'aime. Comme il m'en est resté pas mal malgré les boîtes cadeau, je l'ai fait congeler ainsi on va pouvoir se faire plaisir pendant un bon moment encore avec cette belle douceur. Je vous recommande de tester cette gourmandise rapidement, c'est à en devenir addictif!! J'ai déniché ce petit trésor dans la cuisine de Brigitte.
1 lb de beurre salé
1 kg de cassonade dorée
1 kg de sucre à glacer
1 conserve de lait carnation
1 c. à thé d'essence de vanille

Dans un chaudron, faire fondre la cassonade, le beurre et le lait carnation ensemble et amener à ébullition. Baisser le feu à médium et laisser mijoter 15 minutes (j'ai brassé à quelques reprises). Retirer du feu. Ajouter la vanille et laisser reposer 5 minutes. Ensuite, à la mixette, battre le sucre à la crème en ajoutant graduellement le sucre à glacer (j'ai mit un peu moins que le 1 kg indiqué). Battre le mélange pendant 8 minutes ( 4 1/2 minutes à 5 min pour moi). Verser dans un plat rectangulaire antiadhésif de 9x13 po et mettre au frigo pendant 4 heures.

Lorsqu'il est temps de couper votre sucre à la crème, prenez un couteau bien aiguisé et tremper-le dans l'eau bouillante quelques secondes puis couper votre sucre à la crème. Cela vous permettra de faire de beaux morceaux!

Imprimer la recette

5.12.14

Biscuits au chocolat et haricots noirs

Parfois, il me reste des demi-conserves d'haricots noirs. Alors, à part les conserver au frigo dans le liquide de la conserve, il faut bien trouver une idée pour ne pas les jeter. C'est dans ce temps là que je jette mon dévolu sur de beaux biscuits chocolatés qui feront plaisir à mes enfants. On s'entend qu'une fois passé au robot, les haricots deviennent ni vu, ni connu! Ceux-ci sont chocolatés à souhait, peu sucrés et fondants en bouche. Ils sont également ultras tendres. C'est une belle recette à essayer que j'ai dénichée ici.

Dès la semaine prochaine, je commencerai à vous partager quelques gourmandises pour le temps des fêtes, car...tic tac tic tac...ça s'en vient vite maintenant, non?! ;-)

 *je n'ai fait qu'une demi recette mais je vous transcris les quantités originales de la recette*

15 onces haricots noirs (ou 1 conserve égouttés et rincés)
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
2 cuillères à soupe de beurre d'arachide
2 cuillères à soupe de lait (ou lait d'amande)
½ tasse de miel (remplacé par 1/2 tasse sirop d'érable)
5 cuillères à soupe de cacao en poudre
3 cuillères à soupe de farine de blé entier ou de farine de riz, pour une version sans gluten     
1 cuillère à café de cannelle 
1 cuillère à café de poudre à pâte (levure chimique)
¾ à 1 cuillère à café de sel 

Préchauffer le four à 350 F(180 C). Dans le bol d'un robot culinaire, ajouter les haricots noirs, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, 2 cuillères à soupe de beurre d'arachide, 2 cuillères à soupe de lait, et ½ tasse de miel (ou sirop d'érable). Mélanger jusqu'à consistance lisse. 

Ajouter 5 cuillères à soupe de cacao en poudre, 3 cuillères à soupe de farine, 1 cuillère à café de cannelle, 1 cuillère à café de poudre à pâte et de ¾ à 1 cuillère à café de sel au mélange de haricots et mélanger jusqu'à consistance lisse et que la consistance ressemble à une mousse épaisse. 

Tapisser une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé et y déposer 16 cuillerées de pâte. Cuire au four pendant environ 10 minutes (les biscuits devraient être encore un peu mou lorsque vous les retirez du four). Mettez de côté quelques minutes avant de les transférer sur une grille pour refroidir complètement. Conserver au réfrigérateur.

Imprimer la recette

2.12.14

Gâteau à la poire

C'était l'anniversaire de mon mari la semaine dernière et je lui ai réalisé son gâteau favori: celui à la poire (plus il y a de poires, meilleur c'est!). Comme je fais généralement très, très peu de gâteaux, car je reste prise avec plus de la moitié de celui-ci (et c'est les collègues de mon chéri qui sont heureux par la suite!) j'essaie, quand j'en réalise un, qu'il soit le meilleur possible. Celui-ci est fort moelleux, pas lourd du tout et goûte bon les poires qui auront fondu lors de la cuisson sans oublier la petite touche de sucre demerara qui aura fondu et caramélisé. Si le dessus de votre gâteau a trop tendance à brunir vers la fin de la cuisson, placer un papier d'aluminium sur le dessus. C'est une jolie recette de Nigella Lawson que j'ai déniché sur ce site.

250 grammes (1 tasse) beurre non salé 
300 ml sucre 
4 œufs 
300 grammes farine (1 3/4 tasse) - ici j'ai utilisé 2 tasses
2 cuillères à café levure chimique (poudre à pâte)
4 cuillères à soupe lait (ou crème) 
6 poires mûres (entre 2 et 6, selon la taille et le goût personnel ) pelées et coupées en petits morceaux
sucre demerara (pour saupoudrer le dessus)

Dans un batteur électrique, mélanger le beurre et le sucre jusqu'à consistance mousseuse. Ajouter les oeufs, un à la fois, et bien mélanger. Tamiser la farine et la levure chimique, mélanger un peu de celui-ci sur la pâte, puis ajouter un peu de lait, puis une partie de la pâte .... etc. jusqu'à ce que tout est mélangé. Mélanger aussi peu que possible.

Mettre la moitié de la pâte dans un moule à charnière beurré (23 cm ou plus). Peler et retirer le cœur des poires, coupez les en morceaux, et étaler sur la pâte. Couvrir avec le reste de la pâte, et ajouter une nouvelle couche de morceaux de poire. Pousser les dans la pâte. Saupoudrer de sucre demerara. 

Faire cuire au four, à 180 C (350 F) pendant 30 à 45 minutes 1 heure (et même un peu plus, à surveiller), selon la quantité de poires utilisés. (Beaucoup de poires - plus humides - plus de temps.). Prêt lorsqu'un cure-dent inséré à l'intérieur du gâteau en ressorte propre. On peut aussi réaliser ce gâteau sous forme de pain, ajuster alors le temps de cuisson.

Imprimer la recette